mercredi 17 juillet 2019

Joah box - suite du test avec le mois de mai!

Salut les Germaines!


Je vous ai parlé de la réception d'une autre box de cosmétique sur Instagram il y a quelques semaines! 
Je ne vais pas revenir sur ce que je pense du concept des box mensuelles car j'en ai parlé dans mon premier article, je trouve que le format que propose Joah box est super car il permet de ne pas s'abonner et d'acheter les box uniquement les mois qui vous intéressent (et pour celles et ceux qui sont des accrocs aux cosmétiques, alors faites vous plaisir avec les forfaits!!)!

J'ai bien pris le temps d'essayer tous les autres produits et je veux particulièrement revenir sur deux d'entre eux et surtout pourquoi je trouve que la box est interessante dans leur cas!


La crème solaire pour visage de la marque "Thank you farmer" avec une protection solaire de 50!


Depuis que je vis en Corée je me suis rendue compte que les coréennes se protègent énormément du soleil, le mythe des parapluies les jours ensoleillés est une vérité et elles ne s'arrêtent pas là, en effet, tous les jours, bon nombre d'entre elles, se tartinent le corps et le visage de crème solaire...

Ce rituel m'intriguait et quelque chose en moi me disait que ce serait peut être pas mal d'essayer mais finalement par manque d'habitude je ne passais pas le cap... 
Et bien merci Joah box pour le coup de pouce! Comme je vous l'ai dit ça fait maintenant plusieurs semaines que je teste la fameuse crème solaire et c'est définitivement adopté, j'en rachèterai à la fin de mon flacon c'est certain! non seulement mon visage n'a plus rougit mais surtout la qualité de ma peau s'est nettement améliorée, elle est plus hydratée et présente moins de défauts.. le soleil l'agressait sans que je ne m'en rende compte!

C'est LE produit de la box pour moi! 


Le second produit dont je vais parler se trouve être le pinceau teint Kicho


Je suis une basic bitch, pout mon teint je n'utilisais que le minimum, mes doigts ou un pinceau, toujours le même... AH je vous avais prévenu, je ne suis pas une beauty gourou, mais j'apprends! 

Je dois avouer qu'à l'ouverture de la box j'ai considéré le pinceau comme un gadget et j'ai mis du temps à le tester justement à cause de ça... (et bah oui, forcement dans une box qui contient des produits que vous n'avez pas choisi, certains vous parlent plus que d'autres.... mais OH BOY:, j'avais tort!). 
Oui,  grand mal m'en pris, je l'adore! Mettre du fond de teint n'a jamais été aussi facile et agréable que depuis que je l'ai! le rendu est encore plus naturel que d'habitude avec mon fond de teint Estee Lauder et le pinceau est D'UNE DOUCEUR mes petites, d'une DOUCEUR!!! Avec sa forme rigolote on peut facilement aller dans tous les recoin de nos petites faces de lune, même sous les yeux! 



Les deux autres produits de la box étaient un masque à utilisation unique pour les cheveux (très sympa et rigolo et dont je vous ai parlé sur Instagram) et un petit flacon de paillettes pour les yeux qui lui, ne m'a pas convaincu car pas très subtile... et oui, on ne peut pas tout aimer dans une box aveugle comme celle ci, c'est le jeu!

Ce qu'il faut retenir pour moi des joah box cosmétique est qu'elles vous aident à sortir de votre zone de confort, elles vous permettent des découvertes de produits qui me semblent de qualité (et je dis ça du haut de la courte expérience car j'ai eu la chance d'en tester deux) et qui sont souvent ludiques! 
C'est un parfait cadeau pour quelqu'un que l'on aime... ou pour soit! surtout pour les débutantes en cosmétiques coréennes qui ne savent pas forcément où donner de la tête!!

Sur ces belles paroles mes Germaines! Je vous souhaite une belle fin de semaine et je m'en vais compter les heures avant l'arrivée de mon petit chat, demain!

Y.P
Séoul J+343

vendredi 28 juin 2019

Une expatriée en vacances à la maison!


Salut les Germaines,


Ça fait quelque temps que je n’ai pas écrit ici, même si je reste régulière sur Instagram, je ne vous abandonne pas, je mettais juste en place un petit projet professionnel entre temps! J’ai écrit pour le site expat.com un petit guide de l’expatriation à Séoul en 18 articles, mais, me voilà de retour!

Je ne vous écris pas de Séoul mais de Paris, (pas exactement Paris en vérité mais nous aborderons ce point un peu plus tard), alors quoi de plus logique que de vous parler de ce retour temporaire?

Pourquoi? Et bien parce qu’être en vacances, chez vous, ça ne ressemble pas tellement à des vacances. J’exagère? Je sur-joue? Pas du tout, je vous explique pourquoi ce mois passé en France est en mi-teinte


  • Tu rentres mais pas chez toi : 

Rentrer en France c’est super mais nous, nous retrouvons sans notre appartement du douzième arrondissement de Paris et ça, ça pique! Nous transitons entre nos différentes familles pendant un mois en essayant d’équilibrer le plus possible les temps de séjours et rien que ça, c’est un casse tête.

  • Tu rentres chez toi, qui n’est pas chez toi, et qui n’est même pas Paris: 

Baaah ouais, l’appartement de Paris est rendu depuis longtemps et nos parents sont en bout de ligne de Transilien (genre 10 kilomètres plus loin c’est la creuse). Les allez retours jusqu’à la capitale, notre maison de coeur prennent tu temps et de l’énergie , en particulier en période de canicule.

  • La nourriture : 

Entendez moi bien, je suis au paradis, je nage dans le fromage, je me noie dans du vin, je me régale de charcuterie. Bon, d’accord, mais j’ai quand même pris une taille de pantalon en moins d’un mois! Comme ça, paisiblement, à coup d’estomac blindé et de grillade enquillées… 
Je vais vous avouer qu’au delà de mes pantalons que j’aime bien et que je compte bien remettre un jour, mon corps est en train de me supplier d’arrêter de le bourrer de calories superflues! Je pose les armes, je m’avoue vaincue, je vais me calmer… sauf pour le fromage, j’aime trop le fromage. Peut être aussi la charcuterie, il n’y en a pas en Corée il faut bien que je me remplisse de souvenirs. Bref on verra plus tard.

  • Les transports : 

C’est. SI. dur. Je pense que depuis mon arrivée je n’ai pas fait un trajet de train tranquille…. Il y a toujours eu des arrêts au milieu de la voie, des retards, des suppressions, une température moyenne approchant celle du soleil et des messieurs sentant bien trop mauvais pour venir de cette planète. Le confort coréen est sournois, il s’installe vite et manque furieusement.

  • L’emploi du temps : 


Vous avez beau être en vacances, les autres non, donc vous courrez à droite, à gauche... pour voir la famille, les copains, les collègues sur des créneaux horaires trop peu nombreux pour satisfaire tout le monde. C'est d'un stress les Germaines!
Je suis fatiguée! Je suis en vacances et je suis fatiguée… est ce les concours de dégustation d’andouillettes? Le surplus de graisse? Les transports? Je ne saurais vous dire mais mes cernes prennent une dimensions planétaire.


Est ce que je regrette cela dit?


Pas un instant, c’est un bonheur de retrouver les gens qu’on aime, de retrouver ma tour Eiffel et la Seine, de boire un verre de vin avec du Neufchâtel en regardant passer les parisiens. Vous savez quoi? J’ai même apprécié me disputer avec le vieux monsieur grincheux de la gare Montparnasse. C’est tout ça Paris.

Il n'empêche que j'ai un peu hâte de rentrer et de reprendre ma vie séoulite et de vous écrire plus souvent!

Je vous embrasse les Germaines, à la française!

Y.P

lundi 11 mars 2019

Review boxe de Cosmétiques coréens

Hey les Germaines!

J'ai bien pris mon temps, jai bien testé les produits que  Joah box m'a envoyé et je suis prête à vous en parler!!

la boxe reçue contenait

- un rouge à lèvre
- un masque à bulle que je n'ai pas pris en photo car vous voyez le principe des masque en papier.
- un masque pour cheveux
- une creme pour les mains
- un produit hydratant pour visage sous forme d'acide hyaluronique.


Concernant les produits reçus 

le rouge à lèvre de la marque MacQueen :

C'est en vérité un lip tint, dans une petite fiole et avec un applicateur mousse, il est super, pas du tout asséchant pour les lèvres, il met du temps pour se figer sur les lèvres et a un fini qui n est pas complètement mat! pour moi cest un nude parfait mais j'ai une peau très claire et à tendance jaune... donc à voir si la couleur vous correspond... c'est le problème des boxes... moi en tout cas jai adoré le recevoir, et je l'ai tout de suite appliqué sur moi (photo sur instagram by the way)! 

Je pense qu'il est le plus beau utilisé comme le font les coréennes... en applicant la couleur au centre des lèvres et en estompant avec les doigts vers les commissures afin d avoir un effet filouté et non tres dessiné contrairement aux tendances européennes (ou surtout américaines?). 

Le masque pour les cheveux, M British : 



Euh ce n'est rien que le sauveur de ma vie capillaire en Corée. 

Ça réclame contexte aussi bien que le respect. Depuis que je suis en Corée, pour la première fois de ma vie je galère un peu avec mes cheveux. Jusque là j'étais cette nana insupportable qui avait une crinière brillante, épaisse et jamais fourchue meme quand elle ne s'était pas coupé les veuch' depuis 3 ans et qu'ils lui arrivent presque aux fesses. Oui vous pouvez me hair mais respectez moi quand même. 

Ouais.

Bah avec l'arrivée en Corée jai commencé à perdre des cheveux comme un labrador et même en changeant trois fois de shampoing ils étaient gras en environ 34 secondes. BUT WHYYYY, WHYYYY? était ce le karma?  Je ne sais pas, mais ça a commencé à s'améliorer depuis deux mois environ (dieu merci ma masse de cheveux est conséquente et il m'en reste plein plein, surtout quils poussent à vitesse grand V donc finalement plus de peur que de mal).  Néanmoins je me suis imaginée plusieurs fois chauve en quelques semaines et cherchais des solutions.

La solution me fut apportée par le facteur, ADIEUR les cheveux gras grace à Joah box... MERCI MERCI, je vous suis redevable, nous sommes à presents frères et soeurs de sang, promis! le beurre pour cheveux de M British m'a sauvé, appliqué AVANT le lavage il a rendu mes cheveux brillants et doux et surtout a facilité le lavage et/ou a protégé mes cheveux de l'eau très calcaire de Seoul (plus encore qu'à Paris, ouais), les empêchants de graisser dès la sortie de la douche.

L'inconvénient? le tube devrait être de 3 tonnes environ. bah oui ça part vite sur une tete.

Les crèmes hydratantes, mains et visage.



Autant je n'aurais pas grand chose à dire sur la creme pour les mains Hanyul autant c'est plus mitigé pour l'acide hyaluronique de The plant base.

La crème pour les mains est bien, ni trop grasse ni pas assez, elle sent le bonheur, est jolie, et si vous êtes comme moi, elle rejoindra avec plaisir votre collection de cremes pour les mains qui rempli deja trois tiroirs. ( je me suis lancé un challenge, plus d achat avant de les avoir toute finies mais on m en offre super souvent de ce produit là c'est fou...) 

(nan et puis j adore en fait ne cessez jamais de m en offrir, je suis une accroc). 

Le produit visage hydratant de The plant base...  j'ai l'impression que c'est pas mal comme produit... un peu léger question hydratation pour moi (mais jai une peau plus sèche que grasse. clairement.) mais surtout, si je l'utilise seul directement sur mon visage, le produit peluche... alors je sais que ça depend des peaux et des compatibilités de PH et tout mais c'est un peu impossible pour moi de me maquiller par dessus.... le bon coté c'est que j'ai trouvé une parade, mélanger ce produit à ma creme hydratante habituelle, et jai effectivement l'impression que ma peau est d'autant plus douce et surtout qu'en cas de petite cicatrice ou marque, elle se reconstruit plus vite! 

Concernant la box.


Maintenant, parlons de l'offre de Joah box.

Je vais être honnête, je ne suis pas du tout fan du concept box de produits cosmétique de base, pour une raison écologique. Nous (la majorité du monde) n'avons raisonnablement pas besoin de 5 à 7 produits full size tous les mois. Les doublons arrivent vite. MAIS MAIS MAIS, la Joah box propose de petits forfaits très interessants, type une boxe unique le mois de votre choix ou encore un forfait de 3 mois! 

Je trouve ce système là très interessant, il permet aux personnes qui ne sont pas dans une grosse consommation de cosmétique quotidienne de tout de même pouvoir découvrir la cosmétique coréenne et de se faire plaisir sur quelques mois (car quand meme, en recevant une boxe, meme en la payant, on a l'impression que c'est un cadeau!) 

Autre bon coté: le prix. Vous en aurez pour une trentaine d'euros le mois alors que les produits dans le commerce traditionnel vous reviendront à pratiquement le double (en fonction des mois, mais vous êtes toujours gagnants sur le prix quoi qu'il arrive) et là encore, c'est une super opportunité pour découvrir de nouveaux types de produits et de nouvelles marques, aussi bien pour les connaisseurs que pour les débutants qui ne savent pas trop par où commencer!

De plus, ceux qui se sentent freinés de ne pas savoir ce qui se trouve dans les box avant d'acheter, peuvent aller faire un tour sur leur instagram pour avoir de petits spoilers chaque mois ;) 

En conclusion, c'est un avis favorable que je vous laisse, c'est à mon sens un super cadeau à faire à quelqu'un ou à soit meme, que ce soit pour un mois ou sur la longueur et une facilité d'accès aux cosmétiques coréens qui sont encore difficilement trouvables sur le marché français (meme si sephora s'y met doucement). 

et voilà les Germaines, ce sera tout pour aujourd'hui, j'ai d'autres produits donc jai envie de vous parler mais ce sera sans doute plus sur instagram sous forme de "produits finis" car à presque 8 mois de présence sur le sol coréen je termine mes premiers flacons!

Prenez soin de vous,

Y.P
Séoul J+215

lundi 25 février 2019

Lettre ouverte aux étrangers en Corée du Sud OU shoutout ralouze.

Salut les Germaines,


on se retrouve aujourd’hui pour quelque chose de différent. Cet article là me trotte en tête depuis quelque temps, du moins l’idée et j’ai décidé d’en faire une entrée. 


[Ne le prenez pas à l’envers, bien sur je ne vise pas tous les étrangers en Corée, j’ai rencontré de super personnes ici, certaines auxquelles je me suis attachée très vite, et je suis certaine que je vais continuer à rencontrer des perles MAIS...] 

MAIS, voilà, j’ai remarqué quelques « syndromes » chez certains étrangers ici, et, je dois l’avouer, ça m’agaaaace!!

Je partage ça avec vous!


  1. Syndrome du « Ne me parles pas, ne me parles pas, ne me parles pas » : Non, ne détournes pas les yeux jeune femme quand tu me croises, je ne suis pas plus koreaboo que toi, et je ne compte pas m’accrocher à toi comme une moule à son rocher car je ne suis pas en dèche d’amis. C’est insupportable cette tendance qu’ont certains d’essayer de faire comme si vous n’existiez pas alors que ça cherche des yeux tous les Oppas de la rue. Désolée de ne pas être coréenne! À l'opposé j'ai rencontré des expatriés qui n'ont pas choisi la Corée du Sud par envie mais par nécessitée professionnelle et qui e s'entourent que d'étrangers... ce n'est pas mieux.
  2. Syndrome du râleur malheureux mais pas trop: Rien ici n’est jamais assez bien, c’est trop cher, les coréens ne sont pas assez gentils, c’est sale, la nourriture n’est pas assez bonne, trop de mauvaises rencontres. Mais non, ils ne souhaitent pas rentrer chez eux ou changer de pays. Souvent en PVT, ils n’ont pourtant pas grand chose pour les retenir ici, si ce n'est le chéri existant ou espéré secrètement. Le plus drôle c’est que je suis en désaccord avec toutes les affirmations citées (pour la propreté il faut dire que je viens de Paris donc je partais de bas, mais à part dans les quartiers de fête en fin de soirée je ne me suis jamais dit que la Corée était sale, et encore, c’est nettoyé le lendemain pour 7 heures du matin) à croire qu'on ne vit pas dans le même pays mais HEY j'ai entendu dire que la négativité attire la négativité.  Il faut aussi se rendre à l'évidence, la vie à l'étranger dans un pays aussi différent que la France, et bien ce n'est pas fait pour tout le monde, même sur le court terme.
  3. Le syndrome du « euh arrêtez de rêver la vie en Corée c’est dur, c’est stressant, c’est nul, vous ne serez jamais heureux. Mais moi j'ai épousé un coréen et je compte passer ma vie ici ». Souvent sorti sur internet sur les groupes ou réseaux sociaux à des personnes qui souhaitent tenter l’aventure en Corée. Merci, mais même si ce pays n’est pas parfait, aucun ne l’est et chaque expérience est différente. En fonction de votre vie en France la Corée sera ou non plus stressante. Les burnout et personnes malheureuses en France, ça existe aussi, beaucoup. Je soupçonne ce syndrome de découler d’une envie de garder le monopole de l’étranger en Corée du Sud. Souvent, de ce que j’ai pu remarquer, le syndrome se déclenche chez une personne arrivée en Corée grâce aux drames et à la Kpop mais qui ne souhaite pas voir débarquer ses consoeurs et confrères sur le territoire. Pas encore entendu ce discours chez des expatriés pour le boulot purement et arrivés en Corée sans être influencés par la vague Hallyu. ( et pas de jugement ici, j’en ai saigné des dramas coréens!).
  4. Syndrome du « nan mais la vie c’est pas un drama » : bah en fait si, pour certains, si! certains vont vivre une histoire incroyable en Corée, rencontrer l’amour de leur vie, vivre des centaines de péripéties plus ou moins agréables, trouver des amis pour la vie! Donc si les gars, c’est un Drama leur vie. ET C'EST TANT MIEUX! je le souhaite à tout le monde, même si j'imagine bien que les élues qui finiront avec Oppa avec un job merveilleux seront rares, et les stars de Kpop encore plus mais POURQUOI PAS? Ces personnes là ne gênent personnes en tentant. 
  5. Syndrome du « La vie en Corée ça va être un drama » alors oui, non, malgré ce que j’ai pu dire au dessus, ne venez pas en Corée avec comme espoir premier de rencontrer Oppa et être vénérés comme une déesse juste parce que vous avez des yeux bleus. Le juste équilibre c’est ce qu’il y a de mieux les Germaines!

Perso, je préfère garder en tête le bonheur de certains nouveaux arrivants, les rêves plein la tête, les personnes qui choisissent de revenir en Corée parfois des années après avoir quitté le pays pour rentrer "chez eux", les coréens incroyables que nous avons eu la chance de rencontrer depuis que nous sommes ici et sur qui nous nous reposons avec confiance, les rires, les découvertes, la curiosité . J'oublie facilement les quelques déconvenues et fais l'effort de m'adapter à ce pays qui n'a pas demandé ma présence.

Je ne sais pas trop ce que vous en pensez, j'espère n'avoir froissé personne, aucun de ces syndromes ne vous disqualifie en tant qu'être humain de valeur à mes yeux, ne vous en faites pas (sauf peut être le premier, non mais!), essayez juste de ne pas cumuler :p


Je vous embrasse,
YP
Séoul J+201

lundi 18 février 2019

Visite atypique en Corée du Sud : Nami Island

Hey les Germaines! 


Comme promis me voici de retour avec un article sur l'ile de Nami, ou Namiseom pour ceux qui tiennent absolument aux appellations coréennes.


La petite ile de Nami, appelée ainsi en honneur de son propriétaire le général Nami n'est... pas vraiment une ile... tout comme l'ile saint Louis à Paris, il s'agit d'un petit bout de terre entouré par les bras de la rivière Han, ceci dit comme la Han est bien plus grande que la Seine on y accède par ferry et non par un pont! A-HA!

C'est une ile qui se trouve à 1 ou 2 heures de Seoul, donc facilement accessible même pour les personnes qui n'avaient prévu de visiter que Seoul, de plus on peut faire l'aller retour dans la journée, NEANMOINS, nous verrons que ce n'est pas ce que je conseille, même si ça vaut le coup certaines saisons.



Pour le trajet, il en existe plusieurs mais je conseille le plus rapide, le train ITX, c'est un peu l'équivalent de nos TER mais en plus moderne, plus joli, plus sympa et peu cher. Nous avons pris le train à la station YONGSAN jusqu'à GAPYEONG, attention, il vous faut des billets spéciaux pour prendre ce train, on ne peut l'utiliser avec les cartes T money, et vous serez controlés durant le trajet. 

Ce que je conseille c'est de prendre les billets à l'avance si vous êtes là en période de vacances ou de week end, vous pouvez faire ça facilement sur internet, ça ne coute rien de le faire et vous évitera de tomber face à un train complet ( ce qui nous est arrivé quand nous avons essayé d'y aller l'automne dernier UN JOUR DE SEMAINE). (un trajet en train coute 5000 won, soit moins de 5 euros).

Une fois à GAPYEONG prenez le bus 33.5 ou un taxi (entre 3000 et 4000 won) jusqu'au port! Là il faut acheter un "Visa" pour la Nami qui sera accompagné de votre trajet en ferry aller et retour pour 13 000 won ( un peu plus de 10 euros).  Don't worry pas besoin de vos passeports c'est un visa folklorique ( oui, nous, on a eu un coup de pression quand même une fois devant le stand). 

Le trajet en ferry dure 5/10 minutes et là, ça y est, saint graal, vous y êtes!!

(pfiou désolée j'ai pris du temps mais pour ceux et celles qui souhaitent parvenir à la Nami peuvent trouver ça utile). 


NAMISEOM

Bien que l'ile soit petite, tout l'espace est optimisé et, en fonction des saisons vous aurez accès à des tas d'activités et surtout, elle est aménagée pour le bon plaisir de ses visiteur. Tout est joli, tout est charmant, en hiver des feux sont allumés un peu partout sur l'ile créantt une ambiance spéciale ainsi qu'une source de chaleur (et mmmmhmmmmm l'odeur du feu de bois qui me ramène à mon enfance!).


Nous ne l'avons visitée qu'en hiver, on pouvait y faire de la luge, assister à de la sculpture sur glace, prendre un petit train à travers l'ile ou un petit bus qui nous raconte l'histoire de chaque endroit, un enclos à autruche (oui WTF) mais on sait que durant les autres saisons on peut également y faire de l'accrobranche, du vélo, de la poterie... et pour les enfants plus encore comme un atelier personnalisation de bougie (on voulait tellement en faire aussi :( c'est si nul d'être adulte). 

Mais surtout, le plus agréable est de se balader que ce soit sur le ponton qui fait presque le tour de l'ile au bord de l'eau, sur les grandes allées bordées d'arbres immenses, dans les petites coins thématiques de l'ile ou encore prendre un café, repas ou un peu de street food dans l'un des établissements de la Nami ( il doit y en avoir une petite dizaine mais c'est amplement suffisant pour un court séjour).

Guettez les écureuils et les lapins que les gérants de l'ile ont choisi de libérer plutôt que de les garder en cage, ils sont nombreux et donnent un coté encore plus nature à l'endroit (et c'est si chou comme démarche).





Là où je vais peut être apporter un plus aux autres articles sur la Nami, c'est que je vais vous conseiller de ne pas passer une seule journée sur l'ile, prenez une nuit! Plusieurs raisons :

1. l'ile est très touristique et même en plein hiver à -5 dans la journée il y avait beaucoup de monde. La foule arrive dès les premiers ferry et ne repart que vers 18h... je suppose que durant les saisons plus chaudes les gens restent plus longtemps encore. Avoir une nuit sur l'ile vous permet de profiter des heures creuses en toute quiétude car peu de gens font le choix de dormir sur la Nami... de toute façon il y a peu de places et un seul établissement. 

2. Vous allez pouvoir dormir dans un cottage (jusqu'à deux personnes) ou bungalow situé face à la rivière avec en fond les montages... Pas mal non? Le petit thé sur la terrasse au petit matin n'a jamais été aussi charmant.

3. La nuit sur la Nami... c'est à ce moment là que vraiment vous coupez de la vie urbaine et que vous vous rendez compte que vous êtes au milieu des montagnes. Vous pourrez admirer les étoiles qui sont invisibles depuis Séoul. C'est une expérience bien différente de votre séjour à Séoul ou Busan...

4.Vous serez seuls ou presque, pour les amateurs de photos c'est clairement le moment, vous avez là l'occasion de faire des clichés dignes de vos TravelCouples préférés! le soleil en Corée se lève très tôt même en hiver, ça vous laissera des heures de jours pour ceux qui préfèrent cette ambiance là pour les photos ;).

5. Nous venons de le mentionner... le levé de soleil... que ce soit sur la rivière gelée ou avec la brume matinale, c'est magique, vraiment, digne d'un film de Miyazaki, je devais m'empêcher de guetter les feux follets et petites créatures imaginaires de la foret.

6. C'est l'occasion de VRAIMENT couper avec le stress et la vie quotidienne... les cottages n'ont pas de wifi, je pense que seules les chambres d'hôtel l'ont. et c'est agréable, de prendre un peu ce temps là... Comme l'ile est petite, il est vrai que vous n'avez pas besoin de 24 h pour la visiter, mais vous pouvez profiter, flâner, fouiller et refaire plusieurs fois ce que vous aimez.
Le soir, boire une bière au coin d'un feu (ce que j'ai préféré de tout mon séjour je pense) manger un Dalk galbi, spécialité du coin ou un café/dessert sur place ou à emporter (mais attention les restaurants ferment tôt, les derniers à 19h30). Finalement c'est important de souffler et de retrouver un peu cette proximité avec la nature (et c'est une fille de la ville qui parle). 

6. Il y a plein de Pokemon qui apparaissent rarement à Seoul et plein de pokestop!!

7. Pour ceux qui ont 120 ans comme moi, c'est sympa de voir les lieux de tournage du drama Winter Sonata ;)



C'est pas mal de bonnes raisons déjà, vous ne trouvez pas? Nous n'y avons pas passé une nuit, mais deux! et nous ne nous sommes pas ennuyés, pour la première fois en voyage, nous avons pris le temps de nous reposer et de profiter longuement de ce qui nous entourait... c'était la plus belle des expériences pour nos 3 ans.

N'hésitez pas à me raconter vos aventures sur la Nami et/ou à m'envoyer vos photos! j'adore connaitre vos aventures!

YP
Seoul J+194